La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

 

Portes ouvertes sur Freud, Les introductions et les notes de james strachey aux écrits de freud, traduites et prolongées par michel gribinski
EAN13
9791091902625
ISBN
979-10-91902-62-5
Éditeur
Fario
Date de publication
Collection
LE SILENCE DES
Nombre de pages
690
Dimensions
24 x 15 x 5 cm
Poids
1038 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Portes ouvertes sur Freud

Les introductions et les notes de james strachey aux écrits de freud, traduites et prolongées par michel gribinski

De ,

Fario

Le Silence Des

Offres

James Strachey, traducteur de la très fameuse Standard Edition, la version anglaise des œuvres complètes de Freud, a accompagné son geste de traduction d’un formidable appareil critique ; introductions, notes, documents. Ce sont ces belles et rigoureuses « Portes ouvertes sur Freud » que Michel Gribinski a entrepris de traduire en français. Il ne s’est pas arrêté là puisqu’il a lui-même offert, pour chaque livre ou article de Freud introduit par Strachey, un texte de commentaire, d’investigation, et surtout d’invitation à la lecture.
L’apport remarquable de cet ouvrage tient également à un regroupement non chronologique du corpus freudien, remplacé par un classement thématique en quatre parties qui redessine les grandes lignes de force de la théorie et de la clinique freudienne.
Chaque titre porte une des grandes questions de l’œuvre :
1. Comment la sexualité et la mort sont-elles liées ? C’est la question du combat entre les pulsions de vie et de mort (I - L’amour, la guerre, la mort).
2. Qui, de l’homme, de la civilisation et de la culture construit l’autre, qui est à son service ? À quelle illusion, à quel refoulement, à quelles croyances cette construction est-elle redevable ? C’est la question de la créativité humaine (II - Entre civilisation et culture. Mythe, religion, histoire, littérature).
3. Comment se peut-il que les souvenirs, les rêves, les oublis, tout une vie négative ait inventé une méthode de soins et un mode de pensée absolument neufs ? C’est la question de la découverte et de son champ (III - La méthode, née de l’oubli et du rêve).
4. Par où commence le corpus de la psychanalyse, son grand corps ? Et si ce n’était qu’à la fin de tout un parcours que l’on pouvait la présenter, et introduire aux travaux majeurs de la théorie – à la métapsychologie ? Car, comme dans la chanson, quand c’est fini, ça recommence (IV - Pour introduire la psychanalyse).
Le propos de Strachey est direct, savant mais non jargonnant, non hagiographique, supposant un lecteur libre et curieux auquel est proposé une précise "situation" de chaque texte. Les présentations de Michel Gribinski, elles-mêmes souvent plus longues que celles de Strachey, constituent un contrepoint subtil : se saisissant d'un point, d'une question, elles n'assènent pas davantage une lecture définitive de l'œuvre mais s'y confrontent, la questionnent profondément et laissent le lecteur tout à sa curiosité et à sa propre découverte.
« Freud appartient à ses lecteurs », : c’est ce que montre, avec audace et subtilité, ce livre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur James Strachey
Plus d'informations sur Michel Gribinski