La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

L'impossibilité du vide, Une anthologie littéraire des espaces de la ville
EAN13
9782863643105
ISBN
978-2-86364-310-5
Éditeur
Parenthèses
Date de publication
Collection
Architecture
Nombre de pages
176
Dimensions
24 x 16 x 1 cm
Poids
386 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'impossibilité du vide

Une anthologie littéraire des espaces de la ville

De

Parenthèses

Architecture

Offres

Cette anthologie propose une promenade dans la ville à travers

la littérature. Celle-ci, en donnant consistance à l’espace qu’elle

nomme, décrit, évoque, invoque, nous en offre une précieuse

intelligence sensible.

Ce n’est pas un panorama, mais une sélection personnelle,

donc subjective. Depuis le début des années 1980, au gré de

ses lectures Jean-Charles Depaule a recueilli ces textes qui, de

James Agee à Émile Zola, en passant par Marguerite Duras,

Jean Echenoz, William Faulkner, Barbara Pym, Francis Ponge

ou Georges Simenon, «disent» des lieux, des gestes, parfois

microscopiques, des rituels, des moments ou des objets de la vie

urbaine. Plutôt qu’à des idées morales ou techniques, voire à des

théories urbanistiques, ils s’attachent à toute sorte de manières

d’habiter et de percevoir la ville et ses territoires quotidiens, de les

découvrir, de les redécouvrir, de se les remémorer ou les oublier,

de les nommer et les imaginer, de les quitter et d’y revenir.

Le lecteur est invité à cheminer de texte en texte, de mot en mot,

à identifier et rapprocher des thèmes, à dessiner des paysages.

Et à prolonger sa promenade littéraire.

Pour favoriser la flânerie, ou une exploration plus méthodique,

les textes qui sont de dimension variable, de quelques mots à

plusieurs paragraphes ou strophes, sont disposés selon des entrées

classées par ordre alphabétique — du mot «abattoir» (Borges)

à «WC» (vu par Nabokov, ou Perec), en passant par «couleur»

(Ed McBain) et «maison» (Mohamed Dib, John Steinbeck).

En outre l’indexation de termes ou expressions, par exemple,

«bâtiment», «escalier», «odeur» « soleil »..., figurant dans

plusieurs textes permet d’enrichir la lecture.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Charles Depaule