La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

EAN13
9788873011361
ISBN
978-88-7301-136-1
Éditeur
Gremese
Date de publication
Collection
Cinéma
Nombre de pages
194
Dimensions
29,5 x 23,1 x 1,6 cm
Poids
1136 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Burt Lancaster

Le masculin singulier

Gremese

Cinéma

Offres

La légende du cinéma raconte que, de retour à New York à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Burt Lancaster fut découvert par un producteur qui, le rencontrant dans un ascenseur, le prit pour un acteur et lui proposa un rôle à Broadway. La pièce ne fut jouée que 23 fois, mais cela suffit pour attirer quelques dénicheurs de talents et Lancaster creva l'écran un an plus tard dans Les Tueurs. L'arrivée de Lancaster coïncida avec la montée du film noir qui convenait parfaitement à son physique et à sa personnalité et les allures maussades, inhérentes à ce type de rôle, contribuèrent à gommer ses défauts de jeunesse. Il s'imposa rapidement comme une des grandes stars d'Hollywood et cette ascension fulgurante forgea une volonté croissante de n'en faire qu'à sa tête - comme nombre de réalisateurs l'apprirent à leurs dépens.Gardant l'oeil sur le box-office, mais également soucieux de faire moins de films populaires et davantage de films plus sérieux, il enchaîna tour à tour rôles d'action et rôles romantiques (L'Homme aux abois et La Flèche et le flambeau), mais incarna également des personnages à la sensibilité plus nuancée (Reviens petite Sheba et Tant qu'il y aura des hommes). Refusant une étiquette, il ne cessa de s'ouvrir à de nouveaux horizons et d'élargir son champ professionnel, alternant à la fois les incontournables westerns (L'Homme du Kentucky - dont il fut aussi le réalisateur - et Règlement de comptes à O.K. Corral) et les aventures acrobatiques (Trapèze), mais apparaissant aussi dans des rôles plus intimistes comme dans Le grand chantage et Elmer Gantry, le charlatan (qui lui valut un Oscar). Il sut ainsi s'imposer dans ses plus grands rôles, parmi lesquels Le Guépard de Luchino Visconti, 1900 de Bernardo Bertolucci, Atlantic City de Louis Malle et plus tard, en 1983, dans Local Hero où il incarnait un magnat du pétrole quelque peu excentrique. Il fut aussi un des premiers acteurs (avec Harold Hecht) à créer sa propre société de production dont sortirent un chapelet de succès, notamment Marty qui remporta trois Oscars, mais qui lui procurait surtout la maîtrise totale de tous ses projets, comme il l'avait toujours souhaité.L'ouvrage de Robyn Karney retrace pas à pas la carrière mouvante de Burt Lancaster et 150 superbes photographies témoignent des innombrables facettes de son talent. Quand ce modèle d'inconstance s'éteignit en 1994, peu avant son quatre-vingt-unième anniversaire, il laissa un héritage de 77 films totalisant 40 ans de présence à l'écran, mais aussi une empreinte indélébile dans l'histoire du cinéma qu'il ne quitta jamais et qui jamais ne le quitta.
S'identifier pour envoyer des commentaires.