La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

 

Perspectives sur la Situation Ouïghoure, Témoignages, entretiens et traductions inédites
EAN13
9782747232364
ISBN
978-2-7472-3236-4
Éditeur
Éditions Eska
Date de publication
Collection
REVUE MONDE CHI
Nombre de pages
136
Dimensions
25,4 x 18,5 x 0,8 cm
Poids
396 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Perspectives sur la Situation Ouïghoure

Témoignages, entretiens et traductions inédites

Éditions Eska

Revue Monde Chi

Offres

Ce numéro spécial a pris une forme quelque peu inédite, à mesure de sa mise en place, car il cherchait à répondre à plusieurs impératifs. ● D’abord, celui de mettre à l’honneur des intellectuels ouïghours qui ont offert des perspectives originales sur la situation culturelle et politique de leur région, dénommée par l’État chinois la Région autonome ouïghoure du Xinjiang. ● Il s’agissait de présenter le dynamisme et la vivacité des recherches et des réflexions menées par des universitaires ouïghours aujourd’hui emprisonnés ou disparus – dont on ne sait, d’ailleurs, s’ils sont toujours vivants ou non. En effet, par leur enfermement et leur isolation du reste de la société, ces chercheurs comme des centaines d’intellectuels, universitaires, écrivains et artistes ont été transformés en individus « superflus » dont l’existence même ne doit plus faire de sens, pour reprendre le concept de la philosophe Hannah Arendt. ● Cette « superfluité » des intellectuels ouïghours orchestrée par l’État chinois (qui dénigre leurs recherches et leurs valeurs scientifiques pour les qualifier de « terroristes » ou de « séparatistes ») est devenue un principe ordonnateur de la région : la complexité, la diversité et l’altérité sont ainsi éliminées pour faire place à une société plus lisse, plus lustrée et plus exploitable. C’est face à cette logique totalitaire qu’il a semblé essentiel de pouvoir rendre voix, par la traduction, à deux intellectuels majeurs, l’un pour sa clairvoyance et son courage dans les critiques portées aux politiques ethniques chinoises, l’autre pour ses apports scientifiques essentiels à une meilleure compréhension de la diversité ouïghoure. Bien d’autres intellectuels auraient pu faire l’objet d’une telle attention, et aujourd’hui plus que jamais, il est nécessaire de lire, traduire et discuter leurs écrits et leurs pensées. Ce numéro spécial espère modestement ouvrir une première plateforme dans ce sens…
S'identifier pour envoyer des commentaires.