La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

 

Rien n'est vice, rien n'est péché - Romans, nouvelles, poèmes
EAN13
9782382924334
ISBN
978-2-38292-433-4
Éditeur
Bouquins
Date de publication
Nombre de pages
1184
Dimensions
20 x 13,4 x 3,5 cm
Poids
722 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Rien n'est vice, rien n'est péché - Romans, nouvelles, poèmes

De

Bouquins

Offres

Autre version disponible

Écrivain météore d'une grande modernité, qui célébrait, avec un humour ravageur et un style flamboyant, le corps, le savoir et le plaisir, Hugues Rebell (1867-1905) est un des grands mystères de notre histoire littéraire. Aujourd'hui étrangement oublié, il fut pourtant l'un des auteurs les plus fêtés de son époque. Rebell était un personnage flamboyant, dispendieux, paillard, à l'aura sulfureuse. Les rééditions de ses textes, dans les années 1970 puis à l'orée des années 1990, ont chaque fois sidéré la critique et les lecteurs, qui ont découvert en lui l'un des précurseurs de la littérature moderne.En une dizaine d'années, ce travailleur acharné a produit une œuvre d'une richesse et d'une densité remarquables : romans, nouvelles, poèmes, essais, pamphlets politiques, innombrables articles pour les grandes revues de l'époque. Une œuvre qui se singularise, comme le souligne Nicolas d'Estienne d'Orves dans sa préface, par " sa force de vie, son sens du récit, des chapitres qui claquent, une narration qui caracole, un humour gourmand pour tous les plaisirs que la vie peut offrir ". À l'opposé des arabesques décadentes, Rebell manie une langue claire, robuste, qui fait de lui un de nos contemporains.De son vaste corpus a été tiré un aperçu emblématique de ses talents : ses premiers poèmes – les Chants de la pluie et du soleil (1894) ; ses quatre meilleurs romans – La Nichina (1896), La Câlineuse (1899), La Camorra (1900) et les très vénéneuses Nuits chaudes du Cap français (1902) ; enfin ses gouleyantes nouvelles érotiques, réunies dans le recueil Femmes châtiées (1905). Plus d'un siècle après leur parution, on relit ces textes iconoclastes et provocateurs avec le même enchantement.
S'identifier pour envoyer des commentaires.