La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

EAN13
9782713229244
ISBN
978-2-7132-2924-4
Éditeur
EHESS – Ecole des hautes études en sciences sociales
Date de publication
Collection
SCIENCES RELIGI
Nombre de pages
200
Dimensions
24 x 15,6 x 1,2 cm
Poids
322 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Archives des sciences sociales des religions, n°199

EHESS – Ecole des hautes études en sciences sociales

Sciences Religi

Offres

Le présent volume s’interroge sur les interactions du fait tribal et du fait religieux dans les sociétés de frontière d’Asie occidentale depuis la fin de l’ère des Empires. Issu d’un projet collaboratif soutenu par le LabEx TEPSIS et par l’IRIS «Études globales» du CNRS, il questionne les représentations d’une riche littérature orientaliste. Or, celle-ci s’intéresse souvent à la place des référents tribal et religieux dans les interactions sociales d’un monde nomade demeuré dominant, en termes démographiques, jusqu’au milieu du XXe siècle, sur de nombreux limes des Empires ottoman et persique, britannique et russe. Centrées sur le monde kurde, les études réunies ici s’étendent jusqu’à la steppe eurasiatique, depuis les réorganisations impériales de la fin du XIXe siècle jusqu’à la crise qu’ont connue, au début du XXIe, nombre d’États-nations constitués dans l’aire Maghreb-Machreq après les deux conflits mondiaux. Elles sont aiguillonnées par un demi-siècle d’observation des articulations entre, d’une part, internationales jihadistes et, de l’autre, un fait tribal en pleine mutation dans toute la zone aride ouest asiatique. Elles se penchent sur un XXe siècle marqué par des réformes agraires et des sédentarisations autoritaires, accompagnées d’instrumentations étatiques de la chefferie et de la tribu comme modes d’organisation politique sur l’arrière-plan sociodémographique, depuis les années 1980, d’une urbanisation de masse.
S'identifier pour envoyer des commentaires.