La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

Revue Fontenelle n° 14/2022, L'auctorialité « fantôme » de Catherine Bernard
EAN13
9791024017457
ISBN
979-10-240-1745-7
Éditeur
Presses universitaires de Rouen et du Havre
Date de publication
Collection
Revue Fontenelle
Poids
300 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Revue Fontenelle n° 14/2022

L'auctorialité « fantôme » de Catherine Bernard

Presses universitaires de Rouen et du Havre

Revue Fontenelle

À paraître
Catherine Bernard aurait pu demeurer à Rouen dans la foi protestante ou fuir
en Hollande. Elle ne l'a pas fait. Sûre de son talent, déterminée à vivre de
sa plume, elle s’installe à Paris et connaît le succès comme romancière,
conteuse et dramaturge. En 1730, Voltaire irrité que sa tragédie, Brutus, soit
jugée inférieure à celle que Catherine Bernard avait fait représenter en 1690,
insinue que Fontenelle y aurait mis la main. Ainsi l’œuvre de Catherine
Bernard se trouvera-t-elle absorbée sous le nom de Fontenelle, et la
réputation de l’autrice étouffée. Les études rassemblées dans la première
partie de ce volume s’attachent à cerner cette auctorialité dérobée et à
mettre en lumière la place originale qu’occupe Catherine Bernard dans le
contexte littéraire de la fin du XVIIe siècle. La seconde partie du volume est
consacrée aux Éloges des savants, à leur mort, qui constituent l’une des
nouveautés les plus remarquables des volumes de l’Histoire de l’Académie
royale des sciences. Leur publication commence avec le renouvellement de
l’Académie, en 1699. Premier secrétaire perpétuel de l’Académie renouvelée,
Fontenelle rédigea plus de 70 éloges sur une période de 40 années. Il
renouvela le genre, modifia son objet et ses modalités d’écriture, imprimant
sa marque d’une manière subtile mais manifeste. Les articles de cette seconde
partie de ce numéro étudient l’ère Fontenelle de l’éloge académique en
examinant ses différents moments, ses enjeux épistémologiques, institutionnels
et littéraires, ainsi que ses variations et ses tensions.
S'identifier pour envoyer des commentaires.