La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

L'Homme et l'Animal - L'invention de nouveaux liens
Éditeur
Le Cherche Midi
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Homme et l'Animal - L'invention de nouveaux liens

Le Cherche Midi

Non commercialisé sur notre site
Le regard de scientifiques sur l'extraordinaire relation entre l'homme et
l'animal entre fascination, peur et exploitation.
Chiens, chats, chevaux, vaches, cochons... À quand remonte la domestication ?
Quelle place occupent les animaux sauvages ou méconnus ? Comment expliquer la
menace d'extinction qui plane sur certaines espèces ? Quels sont ces animaux
sentinelles susceptibles d'anticiper l'émergence de nouvelles maladies
infectieuses ?

L'humanité a toujours entretenu une relation complexe avec l'animal. C'est ce
lien, qui s'est intensifié lors de la révolution Néolithique par la
domestication de certaines espèces et qui n'a cessé d'évoluer au fil des
époques et des cultures, que la science cherche aujourd'hui à explorer.
L'agriculture et l'élevage ont en effet constitué la première mise à distance
entre le sauvage et le domestique. Avec la mécanisation et les élevages
intensifs, les animaux sont devenus des machines vivantes à la fois optimisées
et contrôlées en raison de problèmes sanitaires. Quant aux animaux sauvages,
leurs espaces se sont réduits, et ils ont été de plus en plus surveillés par
l'homme pour leur conservation ou pour leurs impacts réels ou supposés sur la
santé et le bien-être humains.

L'espèce humaine s'inspire de l'animal depuis les origines mais elle a souvent
entre tenu un rapport de supériorité avec lui. Comment aujourd'hui repenser
cette rela tion trop souvent conçue comme utilitariste ? Peut-être en
s'interrogeant sur la place de l'humain comme " vivant parmi les vivants ".
Cette nouvelle approche passe par la reconnaissance du juste apport de
l'animal dans de nombreux domaines. Elle permet de mesurer combien humains et
animaux ont évolué de concert en s'appor tant savoirs et connaissances.

Aujourd'hui, la crise sanitaire nous interroge sur les mécanismes de
l'émergence de nouveaux agents infectieux issus de la faune sauvage, mais
aussi plus généralement sur les rapports entre les animaux et les humains. Un
lien qu'il nous appartient de décrypter pour inventer une relation plus
équilibrée, permettant de dessiner les contours d'un nouveau pacte avec
l'animal.

Un ouvrage collectif sous la direction de Martine Hossaert-McKey, Frédéric
Keck et Serge Morand

Institut écologie et environnement INEE/CNRS

Rose-Marie Arbogast, Fabienne Aujard, Silvia Bagni, Éric Baratay, Nicolas
Baron, Philippe Billet, Clotilde Boitard, Thomas Cucchi, Colin Fontaine,
Philippe Grandcolas, Martine Hossaert-McKey, Christian Jeunesse, Sabrina
Krief, Olivier Le Bot, Jane Lecomte, Virginie Maris, Serge Morand, Ludovic
Orlando, Marie Pelé, Violette Pouillard, Emmanuelle Pouydebat, Emmanuel Porte,
Charles Stépanoff, Cédric Sueur, Stéphanie Thiébault, Claire Vial, Jean-Denis
Vigne

Dans la même collection : Biodiversité(s). Nouveaux regards sur le vivant ;
Mondes polaires. Hommes et biodiversités, des défis pour la science ; Écologie
chimique. Le langage de la nature ; Mondes marins. Voyage insolite au cœur des
océans ; Écologie tropicale. De l'ombre à la lumière ; Empreinte du vivant.
L'ADN de l'environnement ; Écologie de la santé. Pour une nouvelle lecture de
nos maux ; Mangrove. Une forêt dans la mer ; Pré-histoires. La conquête des
territoires ; Abeilles. Une histoire intime avec l'humanité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.