La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

La gauche et la préférence immigrée
EAN13
9782259215992
ISBN
978-2-259-21599-2
Éditeur
Plon
Date de publication
Collection
Tribune libre
Nombre de pages
156
Dimensions
20,2 x 13,3 x 1,8 cm
Poids
195 g
Langue
français
Code dewey
324.24407409051
Fiches UNIMARC
S'identifier

La gauche et la préférence immigrée

De

Plon

Tribune libre

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

La gauche d'aujourd'hui utilise l'immigration comme fer de lance, mais a fini par en oublier ceux pour qui elle se battait : les ouvriers. Depuis, toute observation qui présente une dimension raciale est automatiquement considérée comme raciste. Pourquoi la gauche est-elle aussi perdue ?
Un troc ! C'est à un véritable changement de peuple qu'a procédé la " gauche bobo " depuis Mai 1968. Hier, elle était pleine de sollicitude pour la classe ouvrière censée détenir, selon Marx, les clés de la société future. Aujourd'hui, elle manifeste une " préférence immigrée " : dans les catégories populaires, ce sont les enfants des anciens peuples colonisés qui trouvent désormais grâce à ses yeux. Oubliés, relégués, les ouvriers sont accusés d'avoir sombré peu à peu dans le lepénisme, de vouloir une France coupée du reste du monde. Pour cette " gauche bobo ", les immigrés représentent au contraire la " jeunesse du monde " qui, seule, peut régénérer un vieux pays sur le déclin, la France. Le problème est que cette " préférence immigrée " fait figure de lepénisme à rebours : comme la " préférence nationale " du FN, elle a une dimension discriminatoire.
Hervé Algalarrondo, journaliste au Nouvel Observateur, est l'auteur de plusieurs ouvrages qui vont de l'essai au roman, parmi lesquels Les Beaufs de gauche (Jean-Claude Lattès, 1994), un pamphlet sur la gauche réflexe, et Les Derniers Jours de Roland B. (Stock, 2006), un récit sur la mort lente de Roland Barthes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Hervé Algalarrondo