La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

EAN13
9782390101604
ISBN
978-2-39010-160-4
Éditeur
EDPLG
Date de publication
Nombre de pages
240
Dimensions
27 x 23 cm
Poids
501 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Lecture Pour Tous

Une histoire des initiatives de la Province de Liège en matière de lecture publique – Essai

Edplg

Offres

Le livre et l’écrit sont des clés importantes pour accéder à la culture. Conscient de ce fait, le gouvernement belge a développé, depuis le xviiie siècle, des actions concernant l’éducation permanente et une politique dans le domaine de la jeunesse qui n’ont cessé d’évoluer au gré des enjeux de chaque époque.
L’essai de Jean-Jacques Messiaen se focalise sur les actions de la Province de Liège en matière de bibliothèques et de lecture publique. Il souligne l’importance des provinces, qui sont un « rouage administratif de l’État », et dont les missions sont souvent peu perçues par les citoyens.
Dans une optique de vulgarisation scientifique, l’ouvrage est un récit chronologique allant de 1725 jusqu’à nos jours, décrivant les premières initiatives entreprises au xviiie siècle, la vision éducationnelle et sociale du xixe siècle (qui a fait naître les notions d’« éducation populaire » puis d’« éducation permanente »), les guerres mondiales (qui ont changé la vision politique), l’émergence du terme « activité socioculturelle » dans les années 60, la création de la Communauté française, et finalement les enjeux actuels, avec l’apparition du numérique et des réseaux sociaux.
Complété par des extraits de rapports administratifs annuels, d’archives du Service de la Culture et de l’inspection générale, ainsi que d’entretiens avec des acteurs du milieu (bibliothécaires et chefs de service), cette étude montre que les bibliothèques et la lecture publique sont « des instruments indispensables de connaissance, mais aussi de cohésion ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.