La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

Confession d'un papillon
EAN13
9782849225608
ISBN
978-2-84922-560-8
Éditeur
Fabert
Date de publication
Collection
J.KORCZAK
Nombre de pages
118
Dimensions
22,6 x 14,2 x 1,3 cm
Poids
255 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Confession d'un papillon

De

Traduit par

Fabert

J.Korczak

Offres

Autre version disponible

"En 1914, date de la publication de Confession d´un papillon, Korczak, âgé alors de 35 ans, est déjà médecin pédiatre, écrivain et publiciste connu. Deux ans plus tôt, abandonnant l´hôpital, il est devenu directeur de la "" Maison de l´orphelin "", institution modèle qu´il organisera graduellement en une véritable république démocratique d´enfants.En publiant Confession d´un papillon à la veille de la Première Guerre mondiale, Korczak réalise un projet qu´il semble avoir carressé de longue date. On sait qu´il attachait beaucoup d´importance au rôle des journaux intimes dans la vie de tout un chacun. Il y voyait un excellent moyen d´auto-éducation, tant pour un enfant que pour un adulte et avouait que lui-même tenait régulièrement le sien depuis ses quatorze ans. Confession d´un papillon se présente en effet sous la forme du journal intime d´un adolescent. Afin de créer un portrait psychologique crédible qui rendrait compte des transformations profondes, tant physiologiques que psychiques, qui font de l´âge pubertaire une période essentielle dans la vie de chacun, Korczak décide de s´inspirer de son propre journal consigné entre 1892 et 1896, dates qui correspondent à ses années de collège et de lycée. Si le narrateur de la Confession d´un papillon ressemble en tous points à Henryk Goldszmit adolescent, l´analyse critique de ce texte faite en Pologne tendrait vers une interprétation selon laquelle sa première partie correspondrait bien au journal authentique du jeune Korczak, légèrement stylisé peut-être, tandis que sa seconde partie, tout en restant largement autobiographique, relèverait davantage d´une création littéraire conforme à la mode littéraire de l´époque."
S'identifier pour envoyer des commentaires.