La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

 

Le Cercle des oiseleurs
EAN13
9782390700111
Éditeur
Les Impressions nouvelles
Date de publication
Collection
Traverses
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Cercle des oiseleurs

Les Impressions nouvelles

Traverses

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782390700111
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    12.99

Autre version disponible

Le narrateur, Léo Vogel, jeune rédacteur au sein d’une institution
internationale, se voit confronté à la dérive puis à la disparition de son
chef de service, un certain Charlie Mutzinger. La disparition de Mutzinger
n’est pas sans lien avec une société secrète dénommée Cercle des oiseleurs.
Quelles sont les activités de cette confrérie étrange ? Qu’est ce qui en relie
les membres ou sectateurs, tous aussi attachants que particuliers, résolument
en marge du monde ? A mesure que le narrateur déchoit et dégringole dans
l’institution qui l’emploie, passant d’un service à l’autre – pour terminer au
chevet d’une machine diabolique au sous-sol du département Archives… – il se
fait aspirer, comme par un vortex, par ce mystérieux Cercle des oiseleurs, et
se trouve être autant le sujet d’une enquête que l’objet d’une initiation
voilée. Dans ce parcours saccadé, semé de surprises, le lecteur est peu à peu
introduit à cet objet insaisissable qui semble au cœur de la préoccupation des
oiseleurs : là où porte l’attention vraie aux oiseaux, là exactement au centre
de la tâche aveugle de nos sociétés contemporaines. François Emmanuel, auteur
d’une quarantaine d’ouvrages – romans, nouvelles, théâtre, poésie, parmi
lesquels La Question humaine – livre ici un de ses grands romans dit « d’été »
(Le tueur mélancolique, Le Sentiment du fleuve, Bleu de fuite…) où les codes
de genre sont allègrement dévoyés, et où l’atmosphère discrètement
fantastique, sur le ton d’un romanesque léger, toujours drôle, invite à
regarder autrement le théâtre du monde.
S'identifier pour envoyer des commentaires.