La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

Une embellie perdue
EAN13
9782072990113
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
L'Imaginaire
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une embellie perdue

Gallimard

L'Imaginaire

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782072990113
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    12.99

  • Aide EAN13 : 9782072990137
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    12.99

Autre version disponible

Une embellie perdue est la suite des Mémoires que Gisèle Halimi a entrepris
avec La cause des femmes et Le lait de l'oranger. En juin 1981, l'avocate est
élue députée. Le "peuple de gauche" rêve de changer la vie ; et les femmes de
compter, enfin, en politique. Mais l'embellie sera brève. Les socialistes
cèdent, assez vite, au "réalisme" et aux délices du pouvoir. "La gauche
a-t-elle encore une âme ?" s'interroge bientôt Gisèle Halimi. En septembre
1984, elle quitte l'Assemblée. Pendant quarante mois, elle aura vécu une
aventure ambiguë : décevante, dans l'univers masculin des politiciens : riche
de découvertes, dans sa circonscription. Le Palais-Bourbon sous la vague rose.
Le chemin - un temps commun - avec François Mitterrand, Joxe, Rocard ou
Bérégovoy. La campagne - hors de tous les partis - des "100 femmes pour les
femmes", en 1978. Le suicide tragique de trois amies, "chambardées" par leurs
ruptures féministes... Souvenirs mêlés... Ce livre témoigne de l'espérance et
du désenchantement de ces dernières années. Il tente aussi une réflexion sur
le pouvoir, la démocratie, les contradictions entre vie privée et vie
publique. Un récit doux-amer, tourné cependant vers l'avenir où Maud-Tahfouna,
la petite-fille lumineuse de Gisèle Halimi, l'entraîne. Avec la force de
l'enfance.
S'identifier pour envoyer des commentaires.