La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !

Click and collect (commande en ligne et livraison gratuite en magasin)
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Chaussée d'Alsemberg, 374
1180 Uccle - BRUXELLES
contact@quartierlibre.coopTel.: +32 23 15 45 27

 

Le droit d'emmerder Dieu

Richard Malka

Grasset

  • Conseillé par
    26 octobre 2021

    plaidoyer pour la liberté

    Il y a quelques dates dans la vie, dont on se souvient avec précision, de l’endroit où l’on se trouvait et de ce qu’on y faisait… la fusillade de Charlie Hebdo en fait partie.
    Ce dont moi, je me souvenais avec moins de précision, c’est de la façon dont se drame a fini par se produire. L’affaire des caricatures, oui, mais quelle chronologie.
    Ce plaidoyer brillant permet de se remémorer les faits et met en évidence « la bêtise » de ceux qui n’ont pas compris le message de départ. C’est violent, idiot et surtout, ça peut se reproduire très rapidement.
    Richard Malka, n’est pas qu’un grand avocat, c’est aussi un homme de lettres, érudit et passionnant. Un homme de convictions, prêt à tout pour les défendre.
    Merci Maitre.


  • Conseillé par
    14 octobre 2021

    Seulement 96 pages, à découvrir !

    Quelle belle idée de publier la plaidoirie intégrale de l’avocat des parties civiles, Richard Malka, lors du procès des attentats de janvier 2015 qui s’est déroulé en novembre 2020 pendant 54 jours !

    Certes, ce n’est, peut-être pas, celle qu’il a vraiment énoncé tant l’avocat de talent doit sentir son auditoire et s’y adapter. En plus, le procès fut retarder par des retards divers et le Covid, aussi il a fallu être plus court. Donc, forcément, la véritable plaidoirie fut différente.

    Qu’importe ! Avec Le droit d’emmerder Dieu, il s’agit pour Richard Malka de montrer l’argumentaire qu’il voulait présenter au nom de Charlie Hebdo.

    Tout d’abord, est présentée l’histoire des publications des caricatures. Ainsi, Richard Malka développe la machination dont on fait preuve des imans danois en alertant la communauté musulmane internationale à partir de mensonges. En effet, ils ont rajoutés trois caricatures à celles publiées par le journal danois : deux issues de suprématistes blancs américains et une autre… d’une affiche de la Foire de Tulle sur la fête du cri du cochon ! L’avocat insiste sur le fait qu’il faut communiquer sur cette affabulation.

    Depuis, évidemment, la stratégie des pourfendeurs de guerre est mieux connue. Au moment, où on célèbre le premier anniversaire de l’assassinat de Samuel Patty, ce professeur d’histoire et géographie décapité, leur manipulation est maintenant démontée : un mensonge envahit les réseaux sociaux de façon virale. Un ou des individus isolé(s) s’enflamme(nt) et sont repéré(s) par une organisation extrémiste. Il(s) est (sont) aidé(s) pour la préméditation et la logistique de leurs meurtres. Puis, ils passent à l’acte. Et, l’organisation extrémiste revendique !

    Ainsi, la publication des caricatures fut par Charlie Hebdo une réaction pour rappeler l’importance de la liberté de la presse. En effet, le directeur de la rédaction de France-Soir avait pris la décision de les republier, après les actions des imans danois. Mais, il est débarqué du jour au lendemain par un actionnaire principal franco-égyptien. Contre ce non respect de cette liberté fondamentale, Charlie Hebdo choisit de les publier. On connait la suite !

    La suite ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2021/10/14/richard-malka/