La première librairie coopérative de Bruxelles !
Commandez en ligne 24h/24, 7jours/7 !
Livraison à domicile à vélo via une coopérative locale dans toute la Région Bruxelles Capitale !

Les étoiles les plus filantes

Estelle-Sarah Bulle

Liana Levi

  • par (Libraire)
    6 septembre 2021

    « Une trace sur notre rétine émerveillée »

    C'est l'un de mes grands coups de cœur de cette rentrée littéraire ! En prenant pour cadre l'audacieuse création du film « Orfeu negro » au destin hors-norme, réalisé à la fin des années cinquante au Brésil par un réalisateur français, Estelle-Sarah Bulle déploie un magnifique roman d'une grande intensité, avec des personnages palpitants et vibrants, un contexte riche et passionnant, une ambiance créative ardente au pays de la samba et de la bossa nova naissante, le tout porté par une narration captivante et des questions toujours brûlantes.


  • Estelle-Sarah Bulle est une immense et merveilleuse conteuse !

    1958, Aurèle Marquant arrive au Brésil avec l'intention de tourner le film « Orfeu Negro ». A l'exception de Gipsy Dusk, danseuse américaine métisse, femme du réalisateur, tous les autres acteurs seront des amateurs noirs recrutés sur place. Ce roman raconte toute l'épopée de création du film à travers une aventure qui nous fait découvrir Rio, ses favelas, la construction de la ville nouvelle de Brasília, la Bossa nova, les relations avec la CIA et les milieux culturels Français et Brésiliens jusqu'au festival de Cannes 1959 qui va consacrer le film « Orfeu Negro » avec la palme d'or.
    Il n'y a pas à tergiverser : Estelle-Sarah Bulle est une immense et merveilleuse conteuse !


  • par (Libraire)
    28 août 2021

    Un roman sensuel, violent et passionnant !

    Delphine


  • par (Libraire)
    26 août 2021

    Un très beau roman sur le film "Orfeu Negro"

    Estelle-Sarah Bulle signe avec ce nouveau roman un hommage au cinéma et à la bossa nova. Librement inspiré de l'histoire du film de Marcel Camus, "Orfeu Negro", qui décrocha la palme d'or à Cannes 1959, on peut dire que "Les étoiles les plus filantes" nous donne une envie féroce, celle de foncer dans les salles obscures. Il traduit avec ferveur toutes les étapes de la création du film jusqu'à sa consécration internationale.
    Les personnages campent un Rio foisonnant et loin des clichés. De plus, le Brésil connaît à l'époque une émancipation démocratique. L'Auteur crée ici une histoire véritablement romanesque. C'est aussi un bel hommage à la musique, tant les musiciens qu'elle fait revivre sont criants de vérité et de passion... La bossa nova prit véritablement son envol international grâce à "Orfeu Negro".